Revenir à la source

Revenir à l’origine, revenir à la source de ce que nous sommes.

Redevenir en pleine conscience une forme de l’univers, une forme pleinement vivante, sans s’appuyer sur notre pouvoir personnel, sans s’appuyer sur notre savoir personnel – tout cela ne s’apprend pas à l’université. Il s’agit précisément, d’abandonner les béquilles du pouvoir, les béquilles du savoir, de lâcher prise.

Abandonner tous ses fantasmes liés à la peur.

C’est tout le contraire que de vouloir s’agripper, de vouloir prendre chez quelqu’un – c’est-à-dire apprendre – c’est la démarche opposée. Abandonner, donner, redevenir Bouddha.

Certains ne l’ont même pas imaginé en rêve, tellement c’est loin du mode de fonctionnement habituel.

Retourner à sa dimension de Bouddha : une forme de l’univers qui partage la vie de l’univers, qui suit les lois de l’univers.

Pour réaliser cela, ouvrez votre esprit, ouvrez votre cœur, ouvrez vos mains.

Recevoir l’enseignement et l’éducation du zen, c’est seulement apprendre à donner, apprendre à abandonner. Comment faire ? Juste le faire ! Juste abandonner, juste donner de tout son cœur.

Abandonner ce personnage de pouvoir, ce personnage autoritaire qui croit savoir, hérissé d’intentions, hérissé de points de vue. Abandonnez tout cela, et redevenez un enfant de l’univers.

Taiun JP Faure, à Kanshoji, juillet 2012
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *