Entrées par kanshoji

,

Le nouveau hattô

Le hattô aura une surface totale d’environ 150 m². Il sera modulable grâce à des shoji placés latéralement qui, une fois fermés, mettront à notre disposition deux pièces destinées à la couture du kesa et aux massages.

,

Lettre de kanshoji – n° 19 – été 2010

Le souci majeur des Patriarches est la pérennité de la Voie du Bouddha : mettre l’éveil à la racine de notre vie et à partir de là aider l’humanité souffrante jusqu’à amener chacun à la libération. C’est ce souhait qui anime Minamizawa Roshi, qui le fait œuvrer à l’assise correcte du monastère de Kanshoji en terre d’Europe.

Tel est notre projet : l’ancienne chapelle des Jésuites (le Hattô actuel) abritera le Butsuden et le Kaisandô ; le dojo actuel sera agrandi et transformé en Hattô et nous construirons un nouveau dojo, entièrement écologique, dans la forêt qui surplombe le lac.

,

Lettre de Kanshoji – n° 18 – Hiver 2010

Monastère de la lumière de Kannon N° 18 – Hiver 2010 L’automne à Kanshoji a été marqué par le ango, auquel ont participé d’anciens moines et nonnes responsables de dojo, ainsi que des bodhisattvas ; certains venant de l’extérieur, d’autres résidant à Kanshoji. La pratique du ango ne laisse pas de place aux affaires personnelles. […]