Entrées par kanshoji

,

Après le soleil, la pluie … mai 2012

Les averses qui se sont succédées depuis plusieurs semaines ont ralenties le travail des charpentiers et des poseurs de pare-pluie. Néanmoins le chantier ne s’est jamais arrêté et le bâtiment est désormais hors-d’eau et on peut y travailler à l’abri. Joseph notre menuisier suisse est revenu pour montrer la pose des portes et fenêtres, qui […]

,

Les travaux avancent bien, avril 2012

Les travaux du nouveau dojô se poursuivent à un rythme régulier et l’ossature qui délimite l’intérieur de la nef (le sôdô) et qui portera la charpente, vient d’être terminée. Elle a été taillée par Dominique notre charpentier aidé de l’équipe des résidents du monastère qui participent activement aux travaux.

,

Avancement du chantier, mars 2012

Les travaux des murs ont commencé sous un soleil radieux avec une bonne équipe dirigée par Joseph le menuiser suisse.
L’ossature bois est désormais posée ainsi que le pare-pluie extérieur et l’isolation en chanvre va suivre. Les charpentiers sont à l’œuvre pour tailler la charpente du dojo.

,

Les travaux au mois de février

Après un arrêt des travaux au mois de février, dû au froid et à la neige (cf. diaporama), les travaux de construction du nouveau dojo ont repris. Nous avons opté finalement pour des murs en ossature bois, avec une très bonne isolation en laine de chanvre. La construction des murs commencera début Mars et toutes […]

,

La construction du nouveau dojo

Nous avons reçu le permis de construire il y a plusieurs semaines et les travaux de fondations et d’élévation des murs du sous-sol sont commencés. Le dojo de 200 m2 nous permettra de répondre à la fréquentation toujours croissante du monastère. Le rez de chaussée sera dédié à la pratique de zazen Le sous-sol sera […]

,

Le nouveau dojo

Le dojo aura une surface totale de 200 m² et sera modulable. Il sera équipé de tan (estrade sur laquelle on s’assoit en zazen). Une personne à mobilité réduite pourra facilement y accéder grâce à un parking et un chemin d’accès qui seront situés derrière le bâtiment C.

,

L’ouverture entre les deux salons

Si vous avez participé au camp d’été 2010, vous vous souviendrez qu’étant donné le nombre de participants, nous avons dû aménager les deux salons en réfectoires et bien que tout le monde ait pu avoir sa place, la séparation créée par le mur placé entre ces pièces a été un handicap.