Question : J’entends souvent dire que le zen est rigoureux.

Réponse:  La rigueur, c‘est l’esprit droit : quand on fait quelque chose, toutes sortes de pensées apparaissent à notre esprit, mais on les laisse passer et l’on reste en prise directe avec la chose réelle.

Être rigoureux ne demande pas de serrer les dents, ne demande pas d’être fasciste. C’est au contraire une profonde bienveillance, une profonde attention, une profonde générosité. C’est cela, la rigueur du zen.

Cet esprit droit, c’est la conscience qui coule et ne s’arrête à rien. Quand on regarde, on ne fait que regarder, on ne porte pas de jugements, on ne fait pas de commentaires, on ne pense pas à utiliser cela pour son prochain roman, ni pour briller dans les salons.

On quitte cet esprit droit à cause d’une peur, d’une avidité, d’un besoin de briller, d’être reconnu… cela a toujours un lien avec le moi ou le mien.

L’esprit droit authentique n’est pas dur, il est tendre.