Le kesa est le vêtement de Bouddha. À l’origine Shakyamuni Bouddha a ramassé de vieux chiffons, il les a lavés et teints avec de la terre – kesa veut dire « couleur terre » –, il les a assemblés minutieusement point par point, puis il s’en est revêtu.
Le kesa s’est transmis depuis de maître à disciple.

La couture du kesa obéit à des règles très précises issues de la tradition.
On le coud généralement soi-même, dans une grande concentration issue de l’esprit de zazen.

Cet atelier est ouvert à toute personne qui pense recevoir un jour les préceptes du bouddhisme ou devenir moine.

 

 

 

 

  • Règles sanitaires


    Il est demandé à toute personne venant à Kanshoji de :
    - présenter son pass sanitaire à son arrivée,
    - respecter les gestes barrière, notamment le port du masque, au sein du monastère.
    Concernant le port du masque, nous le portons essentiellement pendant les moments de rencontre et d’échanges.
    En particulier nous ne le portons pas pendant zazen (la méditation zen).

    Inscription :

    En raison de la situation sanitaire, il n’est plus possible de loger en dortoir. Chacun est hébergé en chambre seul, ce qui diminue notre capacité d’accueil et donc nos ressources financières. Un tarif unique moyen est proposé. Les petits budgets peuvent demander une réduction. Ceux qui ont les moyens peuvent donner plus.

    Nous nous excusons de ne pas pouvoir recevoir vos paiements par carte bancaire.
  • Arrivée : jeudi 4 novembre entre 15h et 18h00.
    Départ : dimanche 7 novembre après le déjeuner.
  • *à remplir par tout le monde