Appel aux dons pour les grandes cérémonies d’Ojukai

Présentation du projet

Le monastère bouddhiste zen de Kanshoji organise du 1er au 5 juin 2019 OJUKAI, cérémonie traditionnelle du zen Sôtô au cours de laquelle on reçoit les préceptes bouddhistes.

Cette grande cérémonie est proposée particulièrement aux personnes laïques qui partagent les valeurs du bouddhisme et souhaitent mettre leur vie en accord avec ces valeurs.

Elle est proposée également à ceux qui ont déjà reçu les préceptes bouddhistes (bodhisattvas, moines et nonnes) et qui souhaitent les renouveler, ce qu’il est possible de faire plusieurs fois dans une vie.

 

Dônin Minamisawa Roshi, vice-abbé du grand temple de Eiheiji au Japon et fondateur du monastère de Kanshoji, dirigera ces cérémonies. Il sera accompagné d’une délégation de moines japonais éminents, mais pour la première fois, ce seront des maîtres européens qui assumeront les fonctions lors de cet événement.

Ces grandes cérémonies qui s’étaleront sur cinq jours amènent progressivement tout pratiquant, aussi débutant soit-il, à ouvrir le coeur et l’esprit et à s’éveiller au monde de Bouddha.

Un pas de plus…

Peut-être hésitez-vous à donner au monastère, alors que vous ne connaissez pas la pratique du bouddhisme zen.

C’est pourquoi , à partir d’un don de 100 €, nous vous offrons de séjourner gracieusement trois jours au monastère, au cours desquels vous pourrez vivre la vie des moines et nonnes résidents et découvrir notre pratique.

A quoi servira l’argent collecté ?

Les moines et nonnes résidents et amis se chargent de toute l’organisation et de l’accueil de ce grand événement. Mais nous aurons besoin d’une aide financière pour effectuer les travaux nécessaires qui nous permettront d’embellir le monastère, d’aménager certains lieux nécessaires aux cérémonies et d’améliorer notre capacité d’accueil. Nous pourrons ainsi offrir à nos visiteurs des logements plus nombreux et confortables, ainsi qu’un accueil adapté.

La salle de cérémonie a besoin d’un local de rangement plus volumineux, ainsi que d’une entrée principale plus spacieuse. 

 

 

   Une grande salle de réunion doit être remise entièrement en état, avec une ouverture directe vers l’extérieur et un accès vers les lieux de cérémonie.
   Enfin, le dojo doit avoir une extension de la toiture actuelle, pour le protéger plus efficacement de la chaleur de l’été, ainsi qu’une coursive de liaison vers la maison des abbés, répondant aux normes d’accessibilités.

 

Tous ces travaux réalisés à la fois par des artisans et par la sangha du monastère ont été évalués à 50 000 €.

Notre équipe

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *